Les ovnis, secrets, mystères et réalités Index du Forum Les ovnis, secrets, mystères et réalités
tout ce que l on peux savoir sur les OVNIS , du monde extra-terrestre et paranormal, le 21/12/2012 etc .......
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Ce que vous pourrez voir sur le forum 
.....Bonjour Invité sur le forum OVNIS mystères,secrets et réalités..... tout ce que l'on peux savoir sur les OVNIS et du monde extra-terrestre ..... phénomènes paranormaux & surnaturel.....le 21/12/2012.....le triangle des Bermudes.....toute la vérité sur le 11 septembre 2001.....les infos du forum.....témoignages.....documents vidéos.....ETC.....MISE A JOUR TOUT LES JOURS.....si vous n'êtes pas encore membre, inscrivez-vous pour avoir l'accès à tout le forum.....merci.....
La lune

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les ovnis, secrets, mystères et réalités Index du Forum ->
Nos infos
-> Système solaire et planètes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
webmaster
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2008
Messages: 490
Localisation: Dison ( Belgique )
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
Point(s): 675
Moyenne de points: 1,38

MessagePosté le: Lun 22 Sep - 06:54 (2008)    Sujet du message: La lune Répondre en citant

La lune





Satellites de la Terre



Représentation, à l'échelle, de la taille et distance de la Terre et de la Lune
La Lune est un satellite naturel, situé à environ 380 000 km de la Terre. Relativement large, son diamètre est environ le quart celui de la planète Terre. Il s'agit du plus large satellite naturel dans le système solaire relativement à la taille de la planète autour duquel il orbite. Les satellites naturels orbitant autour des autres planètes sont communément appelés "lunes", en référence à la Lune de la Terre.

L'attraction gravitationnelle entre la Terre et la Lune cause les marées sur Terre. Le même effet a lieu sur la Lune, faisant en sorte que sa période de rotation est identique au temps qu'il lui faut pour orbiter autour de la Terre, présentant ainsi toujours la même face vers notre planète. En orbitant autour de la Terre, différentes parties du côté visible de la Lune sont illuminées par le Soleil, causant les phases lunaires.

À cause du couple des marées, la Lune s'éloigne de la Terre à un rythme d'environ 38 mm par an, produisant aussi l'allongement du jour terrestre de 23 microsecondes par an. Sur plusieurs millions d'années, l'effet cumulé de ces petites modifications produit d'importants changements. Durant la période du Dévonien, à approximativement 410 millions d'années d'aujourd'hui, il y avait 400 jours dans une année, chaque jour durant 21,8 heures.

Vue de la Terre, la Lune est juste assez éloignée pour avoir la même taille apparente que le Soleil. La taille angulaire des deux corps sont quasi identiques, car même si le diamètre du Soleil est 400 fois plus grand que celui de la Lune, celle-ci est 400 fois plus rapprochée de la Terre que ce dernier. Ceci permet encore tout juste les éclipses totales sur Terre.

La théorie acceptée sur les origines de la Lune est celle d'un impact géant entre un objet de la taille de Mars, appelé Théia, et la Terre nouvellement formée. Cette hypothèse explique en partie le fait que la composition de la Lune ressemble particulièrement à celle de la croûte terrestre.

La Terre a aussi deux satellites co-orbitaux, l'astéroïde (3753) Cruithne et 2002 AA29, ainsi que des quasi-satellites, 2003 YN107 (jusqu'en 2006), 2001 GO2 et 2004 GU9.


Accélération de la pesanteur



L'accélération de la pesanteur (ou « champ de pesanteur ») varie légèrement à la surface de la Terre pour trois raisons :

Elle dépend de l'altitude, l'accélération étant inversement proportionnelle au carré de la distance entre le centre de gravité de la Terre et le point où il est mesuré.
La Terre n'est pas parfaitement sphérique, mais un peu aplatie aux pôles, la gravitation est plus forte aux pôles, pour la même raison.
La Terre tourne sur elle-même, ce qui fait qu'un objet à l'équateur donne l'impression d'être un tout petit peu plus léger (voir Force centrifuge).
D'autres facteurs peuvent influer de façon minime sur le champ de pesanteur local (Voir Gravimétrie) :

La composition du sous-sol (roches, grottes…)
L'accélération de la pesanteur peut se calculer comme suit :

g=9,780318 [m/s2] × (1 + 5,3024×10–3 × sin2(L) + 5,9×10–6 × sin2(2×L) – 3,15×10–7 × h)
où :
L=la latitude
h=l'altitude en mètre.
Au niveau de la mer, h=0 m :

à l'équateur (L=0°) : g=9,7803 m/s²
à la latitude (L=45°) : g=9,8063 m/s²
aux pôles (L=90°) : g=9,8322 m/s²

Anecdote



La Terre est la seule planète tournant autour du Soleil qui ne soit pas dotée d'un nom normalisé pour toutes les langues issu de la mythologie grecque ou romaine (en français toutefois, "Terre" s'apparente à Terra, déesse romaine de la terre, Gaïa en grec) et où la vie est connue. Le nom donné à la Terre, comme le Soleil et la Lune, est fonction des langues, à la différence des autres noms de planètes et astres qui est issu d'une norme donnée par les savants des diverses époques.

La position de la Terre dans l'Univers fut la source de longs débats opposant durant des siècles philosophes, savants et religieux de tous bords. Pendant longtemps la Terre fut considérée comme au centre de l'Univers, conception défendue par Aristote ou Ptolémée. Dans cette conception, le géocentrisme affirmait que tous les objets célestes, Soleil, Lune, planètes et étoiles, (astres) gravitaient autour de la Terre. Copernic, reprenant le modèle d'Aristarque de Samos, argumenta pour l'héliocentrisme, c'est-à-dire, une Terre en orbite autour du Soleil, avec la Lune, satellite naturel de la Terre (traité publié en 1543 : De revolutionibus orbium coelestium libri VI). Tycho Brahé proposa un système mixte dans lequel le Soleil tournait autour de la Terre, et les autres planètes autour du Soleil. L'idée de Copernic fut soutenue par Kepler et Galilée. Les ellipses képlériennes y firent beaucoup en permettant des tables d'une précision jamais égalée, et en expliquant les variations de latitude des planètes par rapport au plan de l'écliptique.

La question n'a plus guère de sens aujourd'hui, le choix d'un référentiel étant arbitraire et dépendant de la commodité que ce référentiel apportera à l'objet étudié. Le choix d'un référentiel dans lequel s'expriment simplement les lois de la physique conduit à prendre en première approximation un référentiel lié au Soleil. Le choix d'un référentiel correspondant à notre vision propre conduit à choisir le centre de gravité de la Terre (l'observateur ordinaire étant lui à la surface et donc en rotation autour du centre de gravité). L'étude des galaxies conduira à prendre d'autres référentiels.
_________________
Merci de votre visite sur cette page

e-mail du forum: claude18121946@yahoo.com à très bientôt le webmaster


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Lun 22 Sep - 06:54 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les ovnis, secrets, mystères et réalités Index du Forum ->
Nos infos
-> Système solaire et planètes
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template SpaceSilver by Mojy, © 2003 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com